Je pense à une séparation

By | Non classé | No Comments

« Depuis plusieurs mois,Je pense à une séparation, je n’ai plus plus de sentiments pour mon mari (mon épouse), la routine du quotidien m’ennuie, je n’y trouve plus de joies, plus d’envies, de projets.  Je pourrais refaire ma vie ?

Voilà ce genre de phrases que j’entends régulièrement et qui me laissent perplexe ! Oui, la routine du quotidien n’est pas toujours fun, oui mon conjoint n’est pas toujours au top, oui j’ai régulièrement envie d’envoyer balader mes enfants. Penser à une séparation est parfois légitime, la vie n’étant ni épanouissante, ni heureuse.

C’est courageux de votre part d’oser faire un constat négatif sur votre vécu, d’ oser voir votre vie en face. Vous n’êtes pas dans le déni d’une réalité inconfortable et vous vous posez des questions. Alors essayons d’y répondre en restant bien dans le concret. On ne refait pas sa vie, on la continue ! Tout ce qui a été vécu est gravé dans notre mémoire de façon plus ou moins consciente. Les enfants que nous avons mis au monde restent dans notre coeur jusqu’a la fin de la vie. Se séparer implique de séparer notre logement, nos biens, de réorganiser la vie des enfants. D’autres séparations sont moins évidentes telles que la séparations avec certains amis qui choisiront un conjoint plutôt que l’autre, séparation lors de moments forts tels que Noël, les anniversaires des enfants, les fêtes de famille, fêtes d’école… La liste est longue !  Comment vais-je vivre ces séparations ? La question se pose moins si votre conjoint est invivable, qu’il ait une dépendance avec l’alcool, qu’il soit un pervers narcissique  et que votre intégrité et celle de vos enfants soit menacée alors il y a urgence à prendre conseil auprès de professionnels pour poser les bons choix.

Si votre ressentit est plus de l’ordre d’un découragement, d’un désintérêt alors il y a de bonnes questions à se poser! Depuis combien de temps mon couple bat de l’aile ? Notre communication est elle en mode non-violente ? Avons nous pris du temps en couple récemment ? Qu’en est il de notre vie sexuelle ?  Sur quoi portent nos disputes ?  Que pense mon conjoint de la situation ? Est il prêt à se remettre en question et à se battre pour re dynamiser notre couple ? Des réponses à donner à tout cela sont essentielle avant de prendre une décision que vous pourriez regretter. Toute situation inconfortable ou difficile peut être vécue comme une occasion de croissance du couple. N’hésitez pas à vous faire aider.

" poster="http://psychologue-paris-16-17-madre.com/wp-content/uploads/2019/09/un-homme-médite-face-à-la-mer.jpg"]

Habiter votre vie

By | Non classé | No Comments

https://www.youtube.com/watch?v=56xWgnPFVKU[/embed]
Habiter sa vie, est vaste sujet pour notre époque en quête de sens. François Bourgognon, psychiatre spécialiste de pleine conscience, dans cette vidéo, nous aide à habiter pleinement notre vie, à ne pas la subir mais à la choisir chaque jour malgré tous les événements de la vie, joyeux ou douloureux.
« Habiter sa vie » c’est aussi se donner les moyens d’être heureux, et de choisir le bonheur. Choisir le bonheur, c’est parfois renoncer un plaisir facile et/ou accepter les imprévus de la vie. La célèbre prière de sérénité, est en cela une aide précieuse  » Donnez-moi la sérénité, de changer ce que je peux changer, la courage de changer ce que je peux changer, et la sagesse d’en faire la différence »  Imaginons un instant, un courant qui nous emporte au loin. Si nous luttons de toutes nos forces contre ce courant, nous nous épuisons et risquons de perdre notre vie dans cette lutte, si nous nous résignons et nous laissons emporter passivement nous risquons également de nous perdre. La dernière attitude, la plus juste consiste à faire corps avec le courant, à mettre toute mon énergie là ou cela à un sens de la mettre. être n’arriverons nous pas ou nous voulons aller, mais nous serons fiers d’avoir lutté courageusement et de nous en être sortis. De belles métaphores vont vous aider à habiter pleinement votre vie !

Infidélité : Mon conjoint me trompe

By | Couple, Infidélité, relation amoureuse, sexualité conjugale | No Comments

Pendant que Cyril prend sa douche vers 23h, un sms arrive sur son smartphone, oublié dans la chambre. Depuis quelques semaines il prend grand soin de ne jamais le laisser trainer. Hélène, son épouse en pleine lecture sur le lit conjugal jette un coup d’oeil machinal sur le téléphone  » Justine », prénom inconnu pour elle dans l’entourage de Cyril. Apres quelques instants d’hésitation, elle lit le message et tout le fil d’échanges qui le précède. Apres 13 années de mariage sans nuages pour elle et leurs 3 enfants, le ciel lui tombe sur la tête, infidélité, Cyril la trompe. Quand celui-ci revient en peignoir dans la chambre, il trouve Hélène tremblante de colère, les yeux pleins de larmes tenant le portable dans ses mains. Pas besoin de lui expliquer la situation, il a compris.

Cette histoire peut vous rejoindre ou ressembler à ce que vous avez vécu. Tout allait bien dans votre couple, un sms, un mail, une maladresse un objet oublié qui ne vous appartient pas, votre vie bascule dans le chaos en quelques instants. Très vite plusieurs questions  s’imposent:  » Pourquoi cette infidélité ? Est-ce la fin de notre couple? Quelles décisions prendre? A qui en parler ? Est ce possible de continuer ensemble? Toutes ces questions se bousculent dans votre tête au milieu de montagnes russes émotionnelles.

Comment définir l’infidélité ? Une psychologue Américaine, Shirley Glass, citée par Christophe Fauré la définit par la combinaison en proportion variable de trois paramètres. Il existe un secret autour de cette relation; une alchimie sexuelle entre les deux personnes, incluant les relations virtuelles via internet et une implication émotionnelle de la part de la personne infidèle.

L’état émotionnel du couple est alors en pleine tornade. Les deux sont pris dans un mélange de colère, de peurs, de tristesse et de révolte. Le niveau émotionnel est tellement élevé qu’il bloque  tout accès à un choix rationnel. Il est alors urgent de ne pas se presser pour prendre une décision qui pourrait mettre en danger le couple, ou l’un des deux. Que faire ? Ces états de forte intensité émotionnelle ne durent jamais très longtemps car ils sont très couteux sur le plan énergétique. Se contrôler dans ces moments là est très difficile. Mais savoir qu’il faut prendre du temps pour se parler, pour essayer de comprendre, pour évaluer la situation, et pour ne pas se mettre en danger et mettre en danger la famille est essentiel.

Yvon Dallaire, psychologue Québécois, évoque l’infidélité comme  un infarctus conjugal. Cet infarctus peut certes provoquer la mort du couple, il est un révélateur de la mauvaise santé du couple et peut ainsi encourager à se remettre en question et oser un nouveau départ. Se faire aider par une personne neutre permet à chacun d’exprimer ses ressentis dans un cadre sécurisé  et de détricoter la pelote émotionnelle. Nous en reparlerons!

Le psychologue Quebecois Yvon Dallaire nous donne déjà de précieuses informations

smartphone

Le désir sexuel, complexe!

By | Couple, relation amoureuse, sexualité conjugale | No Comments

Le désir

« Madame, je n’ai plus de désir pour mon mari » ou encore « J’ai commencé une relation avec une collègue, avec ma femme nous n’avions plus de désir » ces phrases entendues si souvent dans mon cabinet m’incitent à creuser avec vous le désir sexuel. Essayons d’y comprendre quelque chose !

Commençons aujourd’hui par quelques généralités qui vont nous aider à cerner le désir. Il est un formidable moteur pour toute vie humaine, il nous pousse à nous dépasser, à nous réaliser.

Pour une vie sexuelle épanouie, le désir est indispensable, sans désir, pas de plaisir ! Il vient de très loin dans notre histoire personnelle. Sa genèse remonte pour partie au désir et au plaisir vécus dans notre toute petite enfance. Des évènements ultérieurs ont pu modifier notre façon de le ressentir, de l’accueillir ainsi que la conscience même de son existence.

Le désir nait à travers nos cinq sens, le toucher, la vue, l’odorat, le gout et l’ouïe. C’est à travers eux que nous sommes connectés au monde et aux autres. Ils vont les premiers canaux du désir. La publicité utilise ces ficelles en nous faisant désirer ce que nous ne possédons pas.

Le désir s’exprime et de vit différemment chez l’homme et chez la femme, là réside la subtilité, la difficulté mais aussi la richesse de la vie conjugale. Nous creuserons ce domaine ultérieurement.

« Femme désirée, femme désirante », tel est le titre donné par D. Flamenbaum en 2006 à un livre sur le désir féminin, ouvrant ainsi la réflexion vers la réciprocité du désir. Le désir est interactif, il se tisse toujours entre deux personnes. Begbeder l’a disséqué à sa façon dans son livre « l’Amour dure 3 ans ». Le désir sexuel, comme tous les désirs a une durée de vie assez courte s’il n’est pas entretenu.

Le désir est aussi un mystère, pourquoi Antoine ressent du désir pour Lucie et non pour Laure alors qu’elles sont toutes les deux des belles femmes ? Quelle alchimie participe à la naissance du désir ? Certains parlent plus de la vue, d’autres de l’ouïe d’autres encore de l’odorat !

Nous n’avons pas à ce jour de réponse rationnelle !

http://www.psychologies.com/Moi/Moi-et-les-autres/Relationnel/Livres/Femme-desiree-femme-desirante

question de discipline

By | Non classé | No Comments

                                                     Question de discipline !

Vive la rentrée des classes pensent certains parents ! Fini de faire le gendarme de 7h du matin à 21h, entre les disputes sur le tas de sable ou dans la voiture et les remarques acidulées des grands parents.

Mais voici qu’arrivent le temps des levers matinaux, des devoirs du soir et la police à faire devant les écrans.

La discipline au quotidien est bien souvent envahissante et source de conflits dans la vie familiale.

Or, vivre la discipline sans drame est possible. Progressivement, en l’apprivoisant, vous allez découvrir qu’elle peut favoriser la communication et le respect dans la vie de tous.

Trois points me semblent intéressants pour vous aider dans cette démarche :

  • Que veut dire discipline ?

Le mot discipline vient du latin disciplina. Au Moyen Age il désignait surtout l’enseignement, l’apprentissage et les consignes. Aujourd’hui, le dictionnaire privilégie l’idée de soumission à un règlement. Dans le domaine de la connaissance la discipline est un sujet d’enseignement. De nos jours, la discipline est plutôt associée à des idées de punition, de sévérité et bien souvent de violences. Un patient me disait hier qu’il avait du mettre un verrou sur la porte de la chambre de Jonas, son petit garçon de 4 ans pour pouvoir le punir en l’enfermant seul dans sa chambre !

N’oublions pas que la racine du mot discipline est disciple, qui signifie étudiant, élève, celui qui reçoit un enseignement.

  • Quel objectif à la discipline ?

Revenons à Jonas : quand il frappe son papa, vers quoi se mobilise l’attention du papa ? Vers une sanction adaptée visant à aider son petit garçon à changer de comportement ? Je ne le pense pas. Ce monsieur a réagi en étant irrité et désemparé. Certes, la punition va probablement faire cesser le comportement inadapté, mais seul l’enseignement dispense des connaissances et des aptitudes pour toute la vie. L’objectif de la discipline est d’aider l’enfant à acquérir certaines aptitudes, des capacités qui l’aideront à faire des bons choix, à gérer ses désirs, ses émotions et à avoir des comportements adaptés.

  • Trois questions à se poser avant de réagir trop vite

Pourquoi mon enfant a t’il agi ainsi ?

Apres avoir respiré tranquillement, prenons la casquette de Sherlock Holmes ! Lorsque Jonas frappe son papa, quel est le besoin caché derrière cet acte? a t’il besoin de son attention ? C’est probable, mais l’acte pour l’obtenir n’est pas souhaitable ! A 4 ans, il n’est pas encore capable de bien gérer son impatience et sa colère.

Quelle est la meilleure leçon à lui transmettre ?

Dans la situation de Jonas, le message à lui enseigner est que frapper son Papa pour obtenir son attention n’est pas acceptable. Certes, le papa devra de son coté essayer d’être vigilant pour rester à l’écoute de son fils. En frappant son papa, Jonas obtient une sanction, il obtient l’attention de son père. Mais cette réponse ne va pas l’aider à établir des relations harmonieuses avec lui.

Comment lui faire comprendre ce message ?

 

Enfermer Jonas est une option. Une autre est de vous connecter à lui, et de reconnaître ses besoins « Tu as envie de jouer et tu es furieux que je bricole tout seul ? » Peu importe sa réponse, il se sait compris. Son papa peut lui dire  «  Je termine de réparer la lampe et je joue aux Kapla avec toi  avant le diner »

Prendre le temps de se poser ces 3 questions peut sembler idéaliste. Or, en la pratiquant avec mes enfants, je peux vous dire qu’au début, cette démarche semble laborieuse

 

 

Pour ceux qui veulent approfondir le sujet, je vous conseille la lecture : « La discipline sans drame »

de Dan Siegel, et Tina Bryson, paru en avril 2016 , Edition les arènes.